On le sait, le télétravail offre des avantages : éviter les transports en commun, les réunions inutiles, avoir une certaine souplesse dans son organisation, etc.

Évidemment, le travail à la maison ne peut pas être que 100 % bénéfique. Si on le pratique mal, on peut notamment souffrir d'isolement social. Un des autres dangers quand on travaille chez soi, c'est la perte de productivité.

En effet, les éléments qui peuvent nuire à votre productivité sont nombreux : perturbations extérieures (famille, bruits, notifications, etc.), organisation de son travail (horaires, pauses), etc.

Et, malheureusement, la mise en place forcée du télétravail en 2020 a nui à la réussite de sa bonne pratique...

Alors voyons ensemble quelques astuces pour télétravailler tout en étant productif !

Distractions

Les distractions sont probablement la première source de baisse de productivité lorsque l'on télétravaille. Non seulement elles peuvent nous empêcher directement de nous concentrer... Mais elles offrent aussi une parfaite excuse à la procrastination.

J'en parlais dans cet article, les distractions peuvent se présenter sous diverses formes.

Environnementales

Par environnementales, j'entends tout ce qui nous entoure mais sur quoi on n'a pas de contrôle direct : les voisins qui se disputent (encore) à propos de qui devait aller promener le chien, la DDE qui répare la chaussée devant chez soi...

Il est très facile de tomber dans le piège et de perdre du temps dans ces distractions.  Pour les éviter, il faut déjà, évidemment, essayer de s'en couper : mettre de la musique (ou d'autres sons, on en reparlera) pour ne pas entendre ses voisins, et fermer les rideaux pour ne pas voir les travaux.

Évidemment, ce ne sont que des rustines, ça ne règle pas le fond du problème. Il se règle en modifiant son organisation de travail : notamment via des phases de concentration et d'autres phases de pauses (pendant lesquelles on peut aller espionner - un petit peu - ses voisins...). On y reviendra plus profondément par la suite.

Numériques

Dans les distractions, on retrouve ce que j'appelle les distractions numériques : ça va de la télé allumée au téléphone qui n'arrête pas de sonner.

La solution est finalement assez simple : couper toute source de distraction numérique. La télé doit être éteinte (ou hors de portée), le téléphone en mode "ne pas déranger". Aussi, d'une manière générale, il est bon de désactiver les notifications sur une partie de vos applications (notamment les réseaux sociaux).

Familiales

télétravail avec enfant

Comment mentionner les distractions du télétravail sans parler de la famille... Si vous vivez seul, ce n'est pas vraiment un problème.

En revanche, si vous vivez avec votre conjoint, animal et/ou enfants, c'est une autre histoire. Et il n'y a pas de bonne solution ; il faut essayer d'adopter une bonne organisation familiale. Cela peut passer par un planning, mais aussi et surtout par la communication.

Quand on est en pleine phase de travail, pendant laquelle on a besoin de se concentrer, il faut le dire. Alors s'il n'est pas toujours possible de se couper entièrement de sa famille pendant ces moments-là (si vous devez vous occuper d'enfants en bas âge, par exemple), il vaut mieux prévenir et s'organiser en amont.

Comment ? Cela peut être fait de plusieurs manières. Ça peut être signalé simplement par une porte fermée, un écriteau (ou une feuille de papier), ou par des moyens plus technologiques, comme des ampoules connectées qui changent de couleur lorsqu'on a besoin d'être seul.

Organisation de travail

Bien, maintenant qu'on a éloigné les distractions, il est temps de se mettre au travail. Mais on ne se met pas au travail à la maison comme on s'y met sur site physique... Alors voici quelques conseils !

Horaires

Déjà, commençons par les horaires ! Si votre entreprise exige que vous travailliez aux horaires dits classiques, dans ce cas-là, pas trop de soucis, vous continuez à travailler comme si vous étiez au bureau (en ayant une certaine flexibilité évidemment, si vous voulez lancer une machine à 11h00, faites-le...).

Par contre, si votre entreprise vous laisse libre de vous organiser comme vous voulez, vous aurez besoin d'un certain temps d'adaptation.

Déjà, il faudra trouver votre rythme ; pour ça, essayez différentes plages horaires de travail, le but étant d'exécuter vos tâches correctement et efficacement. Si certains seront productifs le matin, d'autres le seront le soir, etc. Le mieux, de toute façon, c'est d'essayer.

La difficulté, quand vous êtes libre de vos horaires, c'est de trouver et garder la motivation de faire au moins ce que vous devez faire. Et pour garder cette motivation, se fixer des objectifs est très important, ainsi que d'utiliser les bons outils.

Pauses

Pause café

Pour être productif lorsqu'on télétravaille, il faut aussi savoir faire des pauses, des breaks pendant notre journée.

L'être humain a un temps de concentration limité. S'il force cette concentration, il perdra en efficacité ; alors autant prendre des pauses régulièrement.

Évidemment, ce temps de concentration dépend de chaque personne, et il est difficile à quantifier. Vous pouvez utiliser des techniques, comme Pomodoro, mais ce que je vous conseille avant tout, c'est d'écouter votre corps. Lorsque vous commencez à avoir les yeux qui piquent, que vous ne tenez plus sur votre fauteuil ou commencez à souffler voire vous énerver, il est temps de faire une pause.

Pour ça, quelques minutes loin de votre écran suffisent : faites un tour dehors (ou dans votre jardin), faites des étirements, passez quelques minutes sur les réseaux sociaux... Faites ce qui vous détend ! Vous serez bien plus productif quand vous reprendrez le travail.

Bien sûr, la souplesse que vous offre le télétravail peut parfois vous faire prendre des pauses forcées : s'occuper des enfants, avoir un rendez-vous chez le médecin, etc. Mais est-ce une mauvaise chose ?

Autres conseils

Après avoir éloigné les distractions et vu comment gérer sa journée de travail, voyons quelques autres conseils qui vous permettront d'optimiser votre productivité.

La musique

Selon plusieurs études, la musique que nous écoutons tend à augmenter notre productivité. Par exemple, celle-ci démontre qu'en écoutant de la musique, 88% des personnes soumises à des exercices d'orthographes et de mathématiques obtenaient de meilleurs résultats que sans musique !

Attention toutefois, tout dépend du type de musique et des circonstances d'écoute. Il faudrait, par exemple, privilégier les musiques instrumentales - comme le jazz ou la musique classique. Mais si vous préférez du metal ou du rap, ne vous privez pas de vos musiques préférées ! Vous pouvez également essayer les sons d'ambiance ou les bruits blancs, ils sont très efficaces pour certains.

Aussi, préparer ses playlists à l'avance (ou écouter des playlists déjà toutes faites) est une bonne idée ; s'arrêter dans son travail après chaque son pour changer de musique aura l'effet inverse.

Dernier conseil et pas des moindres : ce avec quoi vous écoutez la musique. En effet, le type de matériel est très important : il joue sur la qualité audio et le confort. Par exemple, des écouteurs bluetooth seront probablement plus confortables qu'un gros casque à fil... mais peut-être moins qualitatifs ! À vous de trouver le juste équilibre dans tout ça !

Applications de productivité

App productivité

On a déjà parlé du numérique, notamment au niveau des distractions. Cependant, les outils informatiques peuvent être une formidable aide pour garder sa productivité.

Que ça soit pour pratiquer des techniques de concentration (comme Pomodoro, dont je vous ai déjà parlé), ou pour mieux gérer son quotidien, il y a aussi du bon à tirer du numérique.

Par exemple, on peut très bien citer des outils comme Trello, Todoist, Asana, Toggl Track, etc. Il y en a beaucoup trop, et sur beaucoup trop de thèmes différents pour en parler en profondeur ici, mais faites vos recherches sur ces outils pour travailler à la maison, ça vaut le coup !

Tenue de travail

Alors ce conseil peut paraître trivial, mais certaines personnes l'appliquent, a priori avec succès. L'idée, c'est de se mettre au travail chez soi habillé comme si vous alliez dans votre entreprise.

Ce n'est peut-être pas la peine de mettre le costard, l'idée est plutôt d'éviter le pyjama et le travail en sous-vêtements... juste histoire de faire comprendre à votre cerveau (qui fonctionne par associations) que vous êtes dans une ambiance de travail, pas de repos.


On l'a vu, il y a plusieurs manières d'améliorer sa productivité lorsque l'on travaille de chez soi. Toutes ne vous correspondront pas forcément ; le mieux est d'essayer, au moins quelques jours, et de voir ce que ça donne.

Et vous, vous avez d'autres astuces pour rester productif chez vous ?